05 96 70 83 94 admin@devenirinfographiste.com

Notions du Pré-Presse

IMPORTANT : Pour restituer une meilleure qualité, lisez les vidéos en HD. Votre parcours est divisé en 13 modules.

Comprendre les principes du pré-presse est fondamental pour la bonne cohésion entre la phase de création et celle de l’impression. Ce chapitre est ESSENTIEL en terme de culture PAO.

Les étapes de ce module :
chronomètres-devenirinfographiste-nettementpao-formation-adobe-photoshop-prépresse1. Fond perdu et marge de sécurité
Les couleurs CMJN & RVB
Les procédés d’impression
Le façonnage

2. Les caractéristiques d’un fichier à destination de l’impression
3. Les tailles & formats
4. Le grammage
5. Impact publicitaire des formats utilisés.
6. Lexique de l’imprimerie

Procédé :
1. Lire les vidéos (en mode plein écran) en cliquant sur pause à chaque écran. Visualiser & enregistrer les images.
2. Prendre des notes et faire des captures d’écran (Imprim. écran pour PC ou CMD+Maj+3 pour MAC)

 

1. L’unité

bit nettementpao formation infographie pré presse

La plus petite unité est le BIT
1 Bit = 2 bitmaps
8 bits=256 (niveaux de gris)
L’oeil ne perçoit que 256 niveaux, après s’en suit un ensemble de dégradés continus
8 bits RVB=256 (3)=16,7 millions=3 octets
16 bits RVB=65.536.000(3)

Idéal pour travailler la retouche. Richesse de l’image en termes de :
-Couleurs
-Dégradés
-Données

 

2. L’histogramme

C’est la représentation graphique du niveau de lumière appliqué à chaque pixel. Il permet de juger de la qualité de l’image. Il donne l’allure de la lumière sur votre photographie, il vous donne rapidement la répartition, l’intensité et la quantité de lumière dans les hautes et basses lumières sur votre photographie.

 

 

 

 

 

 

A/ Histogramme d’une image sous-exposée

 

B/ Histogramme d’une image sur-exposée

 

B/ Histogramme d’une image « molle » sans contraste

 

3. Paramétrage idéal des valeurs exploitables et imprimables

 

Valeurs : 0   100   248

1. La synthèse additive

On parle de synthèse additive des couleurs quand on additionne plusieurs sources lumineuses colorées pour former une nouvelle Couleur.

La synthèse additive concerne tous les mélanges de couleurs d’origine lumineuse tels que les spots, projecteurs trichrome, moniteurs CRT ou LCD, scanners, appareils photo
numériques, etc.

 

2. La synthèse soustractive

 

Dans la synthèse soustractive tout est inversé par rapport au système additif. La source lumineuse est le blanc du papier. Chaque dépôt de colorant sur le papier va soustraire une certaine quantité de luminosité au papier.
3 couleurs=Presque la totalité des autres couleurs
Le mélange des trois primaires donnera la couleur la plus foncée du système qui dans l’idéal devrait s’approcher du noir.

3. Température des couleurs

La couleur est intimement liée à la lumière et quand la lumière du jour varie au fil des heures, les couleurs changent également depuis la dominante bleutée du milieu de la journée au jaune orange au crépuscule. Pour caractériser cette dominante colorée on parle de température de couleur.

 

lanc : Sans dominante colorée de lumière (5500°K)
Bleu dominante la plus forte
Jaune orangé : Plus faible dominante de couleur

Le kelvin (K) est l’echelle absolue pour mesurer la température. Une température de 0 K correspond à – 273,15 °C.

 

 

 

1. Les délimitations du document de travail

 



2. Les caractéristiques d’un fichier à destination de l’impression ou du Web


3. Quelques tailles & formats.

A/ Tailles.

B/Formats.

PSD, AI et INDD : Psd (Photoshop), AI (Illustrator), INDD (InDesign) sont des fichiers natifs de chacun de ces logiciels graphiques. Ceux -ci conservent les calques sources permettant de retravailler dessus. Ils conservent également les transparences.

JPG : Standard des formats d’image sur internet. Trop de compression d’où perte de qualité

TIFF: 8/16 bits – Poids du fichier =Poids de  l’image.
Ce format est orienté vers les professionnels (imprimeurs, publicitaires…) car il a l’avantage d’être reconnu sur tous types de système d’exploitation : Windows, Mac, Linux, Unix …

PDF Le Portable Document Format, est un  créé par Adobe Systems  préserve la mise en forme d’un fichier – polices d’écritures, images, objets graphiques,

RAW : C’est est un format non standard pour les images numériques. Moins lourd que le tiff, le fichier contient toutes les données enregistrées par le capteur et est souvent assimilé à un négatif.

Un fichier au format EPS est destiné à l’impression haute résolution (toute impression offset chez un imprimeur) alors que les fichiers au format JPEG et GIF sont destinés à la publication en ligne pour l’usage en ligne à cause de leurs basses résolutions et tailles réduites.      

 Etc,  quel que soit le logiciel, le système d’exploitation et l’ordinateur utilisés.
————————————————————————————————————————–

4. Les modes

LAB : Mode colorimétrique le plus grand (Perceptible par l’oeil).
Chromie A et B : sépare la luminosité de la chromie.

RVB : Lié à la lumière(Appareil photo, scanner, tablettes, écrans…). Mode plus restreint que le Lab.

CMJN : Mode colorimétrique de l’imprimeur. Il est plus restreint que les 2 autres.

————————————————————————————————————————-

4. Le grammage

Lorsque vous créez votre publicité, sous forme de flyer, de plaquette ou de brochure, son succès passe aussi par sa prise en main, le toucher de son papier et les finitions que vous y appliquez.

  • 12g/m² – Il est utilisé pour le papier à cigarette.
  • 42g/m² – Il est utilisé pour le papier journal.
  • De 65 à 75 g/m² – Plutôt utilisés pour la correspondance, ce sont des papiers très fins qui supportent mal le recto-verso (en impression jet d’encre notamment). La plupart des ramettes 1er prix que vous trouvez dans le commerce sont en 70 ou 75g/m². Ils se déchirent facilement et ont une forte tendance à pelucher.
  • 80 g/m² – Le plus commun des grammages de papier puisque c’est celui de la majorité des ramettes utilisées dans les bureaux, les copieurs et imprimantes, etc. Encore assez fin, il supporte bien le recto-verso en laissant une légère transparence.
  • 90 g/m² – Bon grammage pour un papier avec en-tête ou pour les documents plus officiels comme des attestations, un curriculum vitae, etc. Il supporte très bien le recto-verso et le pliage.
  • 120 g/m² – Dit cartonnette. Il peut servir de support à des fiches explicatives, la première page d’un dossier ou des brochures simples, par exemple.
  • 135 g/m² – Bon grammage pour des affiches ou de petits flyers. Il sert également pour les dépliants car il supporte encore bien le pliage sans avoir besoin de rainer le papier.
  • 170 g/m² – Il est conseillé pour les flyers A5 ou DL (10x21cm, par exemple). Il aura tendance à se déchirer au pliage s’il n’est pas rainé. Il est employé aussi pour des cartons d’invitation, par exemple.
  • 250 g/m² – Pour des cartes de visite légères ou des cartes de correspondance.
  • 350 g/m² – C’est le grammage des cartes de visite, des cartes postales ou cartes de voeux. Si vous souhaitez un support à plusieurs volets, il faudra impérativement le rainer pour éviter des déchirures au pliage.
  • 430 g/m² – Proche du cartonnage, pour un fond de dossier relié ou sa couverture. Unlivre ou un fascicule de luxe.

Pour les gammes de papier recyclé, les grammages diffèrent légèrement. Ils sont souvent inférieurs à leur homologue, de 10 à 20 g/m².
Certaines finitions ne sont pas disponibles pour les papiers trop légers, en effet, ils ne supporteraient pas les traitements chimiques et techniques du pelliculage, vernis ou embossage, par exemple.
————————————————————————————————————————–

5. Impact publicitaire des formats utilisés.

Flyer, affichettes, prospectus : Marketing direct dans la rue ou distribution en boites aux lettres.
Affiches : Support visibles en terme promotionnel pour le passage piéton.
Banderoles : Affichage promotionnel à large impact.
Kakemono : Affichage visible vertical, idéal pour les devantures étroites.
Enseignes Pvc : Identité commerciale à forte portée.


6. Lexique de l’imprimerie
Télécharger le lexique du monde de l’imprimerie afin de maîtriser le langage et les subtilités du milieu.

Attachments19

  • chronomètres-devenirinfographiste-nettementpao-formation-adobe-photoshop-prépresse
  • bit nettementpao formation infographie pré presse
TOUT VOIR Ajouter une remarque
VOUS
Ajouter votre commentaire
 
Modèle de conception © NettementP@o. Tous les droits sont réservés.

Configuration des menus dans le panneau d'administration

EnglishFrench